Qu'est-ce qu'un entracte,  sinon un moment souhaité le plus souvent pour respirer, boire un café ou faire pipi. C'est  aussi un moment indispensable  appelé "pause" que l'on devrait faire  à différents instants de la vie, pour prendre  du recul  afin de  s'assurer que  la direction prise est bien la bonne,  ou du moins qu' elle correspond à ce que l'on désirait au moment du départ ou en cours de route.

Pour moi  l'entracte aura toujours un goût d'Esquimau vanille/chocolat, l'odeur du cuir des fauteuils de cinéma  et en bruit de fond,  le son  rapide et glissant des talons plats des ouvreuses, qui avaient autant de pouvoir qu'un agent des forces de l'ordre quand il s'agissait de calmer les bavards,  durant la projection, avec leur petite lampe  torche, à la forte lumière menaçante.

L'entracte était aussi  le moment durant lequel les amoureux remettaient promptement  de l'ordre dans leur tenue au sens propre comme au  figuré. Car les lumières,  certes tamisées,  mais lumières quand même,  venaient,  pendant de longues minutes,  interrompre les rêves les plus doux, les rêves les plus fous ...